Il est désormais possible d’isoler les maisons du bruit et du froid. Il s’agit d’isolation thermique et de l’isolation phonique. Quant aux bruits, de l’intérieur ou de l’extérieur, l’isolation se fait à travers les mesures prises sur toutes les parois. Ces procédés s’appliquent également pour l’isolation thermique.

L’isolation phonique d’une habitation

Pour empêcher le bruit de pénétrer dans une maison, il existe deux façons d’agir.

La première consiste d’agir sur les façades. Pour ce faire, vérifier la résistance des murs extérieurs et les parois vitrées à l’aide des indices appelés affaiblissement et isolement. Les résultats des mesures relevées permettent de choisir les matériaux à utiliser pour obtenir les performances phoniques. Parfois, une paroi lourde rend l’habitation insonore. Certains architectes mandatés par VINCI Immobilier mettent l’importance du rapport de surface entre murs et vitres pour bénéficier une isolation phonique très efficace.

Quant à la deuxième méthode, il s’agit d’isoler le toit. Sachez qu’un toit plus grand s’expose facilement aux bruits venant de l’extérieur. Pour éviter ce problème, opter pour une toiture en terrasse. Cette méthode apparaît très efficace pour isoler les différents bruits violents surtout ceux qui sont assourdissants comme les bruits des avions.

Dans une habitation, les déplacements des meubles, les mouvements des personnes et les conversations produisent également des bruits. Afin de remédier ces malaises, la solution consiste à utiliser des revêtements de sol absorbants et à séparer chaque pièces par des parois isolantes. Ensuite, les bruits peuvent aussi disparaitre grâce à un meilleur système de ventilation et de plomberie.

L’isolation thermique d’une habitation

Le bruit, la chaleur et le froid pénètrent dans l’habitation par les mêmes voies. Les murs extérieurs et les fenêtres sont souvent les plus exposés et les plus vulnérables au vent. Pour empêcher le froid de pénétrer dans l’appartement, les murs doivent être construits par des matériaux isolants et les fenêtres doivent être à triple vitrage. Donc, aucun pont thermique ne doit exister au niveau des murs et des fenêtres.

Par ailleurs, pour empêcher la chaleur et la fraîcheur de sortir par le toit, procéder à l’isolation au niveau du plancher. Toutefois, ces méthodes ne suffisent pas car pour combler le confort, il est important de disposer des équipements performants permettant d’obtenir une bonne isolation thermique comme le chauffage.